Rentrée en seconde : inscription en ligne au lycée Julien Wittmer
Pour la rentrée 2024/2025, le lycée Julien Wittmer a décidé de dématérialiser la procédure d’inscription en seconde.

La médiation animale pour prendre soin de soi et des autres

A peine connue il y a dix ans, la médiation animale ou zoothérapie est aujourd’hui en plein essor en France, dans le secteur médico-social. Ces activités, destinées à l’Homme, sont constituées de moments d’échanges avec des animaux tels que chiens, lapins, cochons d’Inde, chats, oiseaux ou équidés. Considérée comme une thérapie non médicamenteuse, la médiation animale permet de maintenir ou d’améliorer le bien-être des personnes en situation de fragilité (physique, psychologique ou sociale) grâce à la simple présence de l’animal. Forte de ce constat, l’équipe enseignante du lycée Julien Wittmer a souhaité faire découvrir cette pratique aux élèves de seconde ASSP.

Ainsi entre Mars et Mai, en petits groupes, les élèves ont appréhendé cette thérapie avec Juliette Paradis, éducatrice spécialisée et intervenante en médiation animale, accompagnée de « Tulipe » et « Uma », 2 deux chiennes de race « Golden Retriever » et leurs compagnons « Galopin », « Neige », … des lapins.

Lors de la première rencontre, un brainstorming introductif a permis de balayer les connaissances des élèves sur le sujet. Ensuite, à l’aide d’un jeu, ils ont expérimenté la relation à l’autre en adoptant une posture et un ton adaptés pour que Tulipe accepte de donner la patte, s’assoir, se coucher, tourner ou bien encore japper. Pour finir, afin d’éprouver la communication au sein d’un groupe, les élèves ont réalisé une construction commune qui a régalé les lapins.

La seconde rencontre était davantage basée sur l’assurance. A l’aide d’un parcours les yeux bandés, les élèves ont expérimenté le lâcher prise et la confiance en l’autre et en l’animal (Uma).

Cette expérimentation se poursuivra en première et terminale et nous espérons bien pouvoir mettre en place des ateliers à destination de personnes âgées ou en situation de handicap

Article proposé par Maryline Capitaine, Emilie Giraud Debrosse et Christine Nestor (enseignantes)