Une délégation marocaine accueillie au lycée de Charolles
Dans le cadre d'un partenariat international avec le lycée Paul Pascon de Laâyoune, le lycée Wittmer de Charolles a accueilli une délégation d'élèves marocains du 30 janvier au 3 février.

Eliott de Gastines, l’auteur du roman « Les confins » était parmi nous

Jeudi 4 mai, les membres du jury de l’Echappée Littéraire, les 1 TCVA et les 2nde AGORA, rencontraient Eliott de Gastines, l’auteur d’un premier roman « Les confins » paru chez Flammarion en 2022.

Le CDI Libération s’était réorganisé, les élèves avaient préparé des questions, café et petits gâteaux ont accueilli l’auteur, la presse, ainsi que Jacques Menecier chargé d’accompagner l’auteur et de filmer les rencontres.

« Les confins » est un thriller à l’intrigue et au suspense très bien menés. Pendant les années 60, ce lieu de montagne reculé voit arriver un grenoblois Pierre Roussin, qui décide de créer une station de ski de qualité. C’est sans compter sur l’isolement et l’alcool, les désirs de pouvoir, la corruption et les petits arrangements entre notables locaux. Tout cela se terminera dans le feu et le sang. Dans les années 80, quand le fils Bruno Roussin revient, c’est pour mettre à exécution un plan diabolique motivé par la vengeance.

Eliott de Gastines est scénariste dans la publicité. Après quelques premiers succès en tant qu’auteur de nouvelles, il s’est inspiré de l’histoire de son grand-père, lui-même acteur du plan neige en 1964, pour écrire ce premier roman. C’est une réussite que les élèves ont pu appréhender grâce à une lecture en arpentage…

L'auteur s’est agréablement prêté au jeu de questions/réponses avec les élèves et a apprécié cet échange, ainsi que les divers travaux d’élèves réalisés à partir de son roman.

La semaine suivante, les élèves ont voté :

  • Le roman préféré choisi par les élèves du lycée Wittmer est : Les confins de Eliott de Gastines
  • Le roman graphique préféré est : Les étoiles s’éteignent à l’aube de Vincent Turhan.

Nous attendons les résultats régionaux…

Article rédigé par Elisabeth Large, professeure-documentaliste