Découvrez l'offre de formation du lycée Julien Wittmer

Les lycéens ont rencontré des demandeurs d’asile

C’était bien plus qu’un cours. Une véritable rencontre. Des lycéens de Charolles ont partagé un moment avec plusieurs demandeurs d’asile, accompagnés par les Amis du Cada de Digoin.

Par Laurence RIVAT (CLP)

Vendredi 6 mai, les élèves de deux classes de 1re du lycée Julien-Wittmer de Charolles ont échangé avec des demandeurs d’asile du Cada de Digoin, dans le cadre de l’enseignement moral et civique. Une rencontre lancée par Christelle Martin, professeur d’histoire-géographie. « Nous avons travaillé le thème des migrations avec différentes activités, lecture, exposés et réalisation de panneaux exposés dans l’établissement. Entendre ces personnes qui acceptent de raconter leur histoire personnelle, c’est très important pour casser les préjugés sur les migrants. »

« C’est très impressionnant d’avoir ces personnes au milieu de nous »

Les élèves ont écouté attentivement les témoignages d’Anna, Albanaise, de Diawoye, Malien, d’Ali-Hissein, Tchadien et de Dicko Doudou ( lire par ailleurs ), Mauritanien, qui ont quitté leur pays pour des raisons qu’ils ne tiennent pas toujours à détailler. « Ils restent discrets sur certains points de leur long et difficile parcours pour arriver en France, je pense que c’est pour nous préserver. C’est très impressionnant d’avoir ces personnes au milieu de nous, nous livrer leur ressenti nous plonger dans leurs histoires. On se rend compte qu’ils ont une vie compliquée. La nôtre est vraiment plus facile », souligne Margot. Ce que confirme Zoé, une autre lycéenne : « Nous, en France, on a de la chance. Il nous arrive de nous plaindre pour un rien alors que ces personnes ont dû quitter leur pays, leur famille parfois, pour diverses raisons. C’est intéressant d’en savoir un peu plus sur ce qui se passe dans le monde, d’avoir une vraie idée sur ce que vivent ces demandeurs d’asile. »

Isabelle Rebillard, présidente des Amis du Cada, a présenté aux lycéens les différentes interventions menées pour venir en aide aux demandeurs d’asile et les phases du long parcours à effectuer pour l’obtenir.

Charolles - Dicko Doudou, menacé pour avoir dénoncé des injustices

Dicko Doudou était DJ en Mauritanie. « Je travaillais avec tous les artistes de mon pays. J’avais pris l’engagement de dénoncer des injustices dans mon pays, en particulier concernant les violences envers les femmes. À partir du moment où J’ai suivi des associations qui luttaient contre ces injustices, j’ai été menacé et ciblé par les autorités On m’avait prévenu mais je ne pouvais pas rester à ne rien faire. Au cours d’une soirée musicale, j’ai pris la parole pour dire aux jeunes de ne pas accepter ces injustices. La police est venue, j’ai été arrêté et menacé d’aller en prison. Je recevais des insultes quotidiennement, alors j’ai décidé de quitter ce pays. » Mais il ne s’étend pas sur le long périple qui l’a conduit à Digoin, il y a cinq mois…

Article du JSL