Rentrée en seconde : inscription en ligne au lycée Julien Wittmer
Pour la rentrée 2024/2025, le lycée Julien Wittmer a décidé de dématérialiser la procédure d’inscription en seconde.

Les métiers du pénitentiaire, vous connaissez ?

Contrairement aux idées reçues, il existe de nombreux métiers variés dans le domaine du pénitentiaire. Mme BARTHELEMY chargée de la promotion des métiers du pénitentiaire est venue présenter aux élèves de TSTMG les possibilités offertes par le ministère de la Justice au niveau de l’orientation.

Pour intégrer un poste il est nécessaire de passer un concours de la fonction publique accessible du brevet au Bac + 3. Les métiers proposés peuvent être de catégorie A, B ou C puis, des promotions/concours, en interne, sont envisageables pour accéder à un poste à responsabilité. Les personnes reçues aux concours suivent une formation à l’Ecole Nationale d’Administration Pénitentiaire à Agen pour apprendre les missions liées à leur poste. Plusieurs métiers ont été présentés :

  • Les directeurs des services pénitentiaires dirigent et coordonnent l’action des équipes intervenant dans le secteur pénitentiaire (établissements, directions interrégionales, administration centrale),
  • Les directeurs pénitentiaires d’insertion et de probation (DPIP) élaborent, mettent en œuvre et évaluent la politique de prévention de la récidive et de réinsertion des personnes confiées par les autorités judiciaires. Ils dirigent les services pénitentiaires d’insertion et de probation (SPIP),
  • Les lieutenants pénitentiaires encadrent des équipes de personnels pénitentiaires (personnels de surveillance, administratifs et techniques) et veillent à la prise en charge des personnes faisant l’objet d’une mesure privative ou restrictive de liberté,
  • Les conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation (CPIP) interviennent en prison auprès des personnes détenues, et en milieu ouvert auprès des personnes soumises à une mesure restrictive de liberté (contrôle judiciaire, surveillance électronique, libération conditionnelle...),
  • Les surveillants pénitentiaires prennent en charge les personnes détenues (garde des établissements, escortes extérieures...). Il contribue aussi à leur réinsertion aux côtés des personnels d’insertion et de probation (encadrement des activités, modules de respect).

Les métiers proposés permettent de travailler, sur le terrain, en milieu fermé ou ouvert et nécessitent de nombreuses compétences :

  • être à l’écoute,
  • avoir le sens du relationnel,
  • être capable de s’adapter,
  • avoir des capacités en communication écrite et orale (rédaction de compte-rendu auprès des partenaires - le Juge d’Application des Peines – Entretien avec les détenus),
  • maîtriser le management….

Une intervention appréciée par les élèves notamment pour ceux qui ne savent pas encore vers quelle formation se diriger après le Bac TSTMG :

« Grâce à Mme BARTHELEMY j’ai découvert de nombreux métiers inconnus » Morgane, élève

« Une présentation dynamique et enrichissante »

Article proposé par Mme POULACHON