Parcoursup 2020
Le lycée Julien Wittmer vous informe et vous accompagne...

Le lycée Wittmer reçoit trois étrangères par le biais d'AFS Vivre sans Frontières

Sofia Efremova, en terminale ES et ex-accueillie AFS, endosse le rôle de journaliste pour interviewer les jeunes accueillis de cette année.

Cette année scolaire nous avons la chance de recevoir trois « accueillies », venues en France en échange AFS. Let’s meet !

Pimmada de Thailand, Aiyi de Chine et Alejandra du Venezuela (qui est arrivée plus tard) ont décidé de passer leur année scolaire en France afin de découvrir la culture française et apprendre le français.

Aiyi et Pimmada ont partagé leurs premières impressions sur la France avec nous !

1. Pourquoi avez-vous décidé d’aller en échange à l'étranger ?

Pimmada : Je voulais partir de ma maison et de mon pays pour découvrir de nouvelles choses sur le monde. Aussi, je suis ici pour apprendre une autre langue, pour apprendre le français.

Aiyi : Je voulais vivre une expérience différente, vivre une vie différente de celle des autres jeunes chinois de mon âge. Les jeunes chinois n'ont pas tous la chance, mais aussi le courage de partir de leur pays. Dans ma vie, j’aime beaucoup expérimenter de nouvelles choses.

2. Pourquoi la France ?

Pimmada : Parce que c’est une culture complètement différente. En France tout est nouveau pour moi : la bise, la nourriture, la langue. Tout est cool et intéressant !

Aiyi : Car je pense que la France est un pays très romantique et artistique ! J’aime l’art français, ainsi que les films et les chansons françaises (mon film préféré est la version française du film Le Roi Lion).

3. Quels sont les plus grands changements pour vous en France ?

Pimmada : Toute la culture est différente pour moi. Au début, j’étais choquée que la grande partie des lycéens fument ! En Thaïlande il n’y a presque pas de jeunes qui fument, car c’est interdit avant 18 ans par la loi. En plus, en France il fait très froid ! En Thaïlande, la température minimale en hiver est +16 degrés.

Aiyi : L’école est très différente en Chine. La manière des professeurs d’expliquer leur cours change surtout en maths et SVT. En France les professeurs nous laissent le temps de faire les exercices pour trouver une formule ou une réponse, alors qu’en Chine les professeurs nous donnent les formules ou les réponses, on doit les apprendre et comprendre par nous-mêmes. Pour moi, l’habitude française de manger le dessert après le repas est un vrai choc culturel ! En Chine c’est impoli de manger un dessert après avoir mangé les plats ! Aussi, en Chine toutes les relations amoureuses entre les lycéens sont interdites – imaginez ce règlement dans les lycées français !

4. Quels sont les objectifs de cet échange pour vous ?

Pimmada : Je voudrais apprendre le français, avoir beaucoup d’amis au lycée pour faire des activités ensemble ! Je voudrais aussi m’adapter à la vie française, me sentir comme « chez moi » - je voudrais que la France devienne ma deuxième maison. Je veux vivre une année incroyable dans un pays différent du mien.

Aiyi : Je voudrais arriver à parler français, connaître plus de choses sur la culture française. Je veux vivre la vie de famille en France, car je pense que les liens familiaux en France sont très forts et importants ; au sein d’une famille tout le monde s’aime.

Un lycéen français, Jules Devillards, qui est parti aux Philippines pendant 3 mois, partage aussi son expérience inoubliable avec nous !

1. Pourquoi as-tu décidé de partir et pourquoi les Philippines ?

Jules : Je voulais partir dans un autre pays ayant une culture différente, pour découvrir autre chose que notre culture française, mais aussi pour progresser en anglais, et les Philippines est un pays asiatique et anglophone.

2. Comment ca s’est passé avec ta famille d’accueil ?

Jules : C’était génial ! Ma famille d’accueil est multi-culturelle : mon père d’accueil est autrichien et mon frère d’accueil a été adopté, il vient de Birmanie. On a fait beaucoup de sorties ensemble : nous sommes allés au cinéma, aux galas, aux soirées !

3. Qu’est-ce qui t'as le plus marqué ?

Jules : Les gens aux Philippines sont très cools ! Ils sont très ouverts, très accueillants : ils viennent vers toi, ils sont toujours là pour t’aider. Mon premier jour au lycée mes camarades de classe étaient tellement heureux que je sois là, que l'un d’eux a crié !

Ça change beaucoup par rapport aux lycéens en France et à la société française. Aux Philippines les gens ne te jugent jamais, ils t’aident toujours. La famille aux Philippines joue un rôle bien plus important qu’en France.

Quel conseil donnerais-tu aux lycéens français qui voudraient partir en échange ?

Aiyi : Just do it ! N’hésitez pas ! Parfois c’est mieux de prendre une décision rapidement plutôt que de prendre son temps pour réfléchir et louper cette chance de vivre une expérience inoubliable !

Interview réalisé en anglais et traduit par Sofia Efremova, élève de terminale ES