Réforme du lycée
Le lycée Julien Wittmer vous informe et vous accompagne...

La Chine dans tous ses états !

Quatorze élèves de la classe de terminale option LV3 chinois du lycée ont découvert La Chine pendant les vacances de Pâques. Deux adultes accompagnateurs encadrent le voyage : Christelle Martin, professeur d'histoire-géographie du lycée et Fabienne Trunyo, professeur de chinois.

Partis de Genève le samedi 13 avril, nous arrivons à l'aéroport International de Pékin le 14 avril au petit matin. Nous sommes accueillis par Wang Meng, notre contact et responsable de groupe. L'institut pédagogique de Pékin, qui nous reçoit, est idéalement situé en plein centre de Pékin, à 20 minutes à pied de la Cité interdite, dans un quartier de Hutong, vieilles rues traditionnelles pékinoises.

Pékin, entre cours et visites…

Les élèves sont tous dans la même classe. Les cours ont lieu en matinée de 9 h à 12 h, avec une coupure. En plus des cours de langue, ils ont un cours de peinture chinoise (avec le peintre Lü Peng) et deux cours de Kung Fu. Ce dernier, apprentissage d'un combat au bâton, les enchante.

Loin de Charolles, les élèves consciencieux peuvent néanmoins réviser leur bac dans une salle mise à leur disposition le soir.

Au palmarès des sites historiques, La Grande Muraille, elle est toujours un souvenir inoubliable pour qui la découvre ! La portion visitée est très raide et l’ascension des marches essouffle plus d'un élève !  Pique-nique à l'abri d'une tour de guet, l’endroit est superbe. Pour le reste, le Palais d'été, le Temple du ciel, le Grand Opéra national, la Place Tian'anmen, la Cité interdite et le quartier rénové de Qianmen, la Colline du charbon, le parc Beihai, les Hutong de Houhai, et le stade Olympique en soirée, ont évidemment tous la faveur des élèves.

Une journée dans un lycée de Pékin permet aux élèves de lier amitié avec leurs homologues chinois. Ils suivent avec eux deux heures de cours et rivalisent d’adresse et d’efforts lors d’un match de basket France-Chine !

Une nuit en train couchettes et nous voilà à Shanghai où nous passerons deux journées à nous promener, du Jardin du mandarin Yu, dans ce qui reste de la vielle ville chinoise, à Pudong où nous admirons les gratte-ciels futuristes du quartier, en passant par le Bund vestige architectural des années 1930,  A  Pudong, nous montons au sommet du Shanghai Center, la plus haute tour d’Asie. La visite de Zhujiajiao, une petite « Venise chinoise » et un spectacle d’acrobaties viennent parfaire notre expérience shanghaienne.

Le 27 avril, un vol Air China nous ramène vers Genève et nous quittons à regrets les visages souriants des chinois.

Ces deux semaines entre vieilles pierres pékinoises, et hyper-modernité shanghaienne est un voyage dans l’espace et le temps de la Grande Chine, que nos jeunes voyageurs ne sont pas près d’oublier !

Photos d'Arnaud Pegon, élève de terminale ES
Article porposé par Fabienne Trunyo, professeur de chinois