COVID 19 : ce qui est prévu pour se protéger au lycée

Séminaire franco-allemand à Trèves, Allemagne

Mardi 22 mai, nous nous sommes rendus, avec Mme Dumont professeure d'allemand au lycée, à Trèves (Trier) pour le deuxième séminaire franco-allemand. Ce séminaire, qui eut lieu pour la première fois il y a deux ans pour le centenaire de la bataille de Verdun, est organisé par le land de Rhénanie-Palatinat et le Volksbund Deutsche Kriegsgräberfürsorge, le service d’entretien des sépultures militaires allemandes avec le soutien de l'Office Franco-Allemand pour la Jeunesse. Il propose à des lycéens français et allemands une rétrospective sur la Première Guerre Mondiale et le chemin de l'amitié franco-allemande.

Cette année nous étions en tout 18 élèves, 3 binômes français et 6 binômes allemands, pour travailler autour de la problématique “Fallait-il la guerre pour apprécier la paix ? ”. Notre séjour a duré 5 jours durant lesquels nous avons assisté à des conférences sur la Grande Guerre, la bataille de Verdun, les causes de la Seconde Guerre Mondiale, la xénophobie et le racisme et le développement des relations franco-allemandes. Nous avons passé notre deuxième jour à Verdun. Nous avons visité le Mémorial, le Fort de Douaumont et ses cimetières, ainsi que le village de Fleury-devant-Douaumont. Ce fût une journée particulièrement émouvante, pour nous qui ne nous y étions jamais rendus auparavant. Nous avons ensuite rédigé tous ensemble un journal bilingue qui comporte de nombreux reportages, des interviews, des poèmes, des lettres … Toutes les formes étaient permises ! Nous avons participé à l'élaboration d'un Abécédaire de la guerre et de la paix et nous avons également rédigé une lettre d'un écolier racontant son quotidien à son père parti au front et un message émanant de la statue de la Vierge de l'Europe de Fleury. Pendant notre temps libre, nous avons pu visiter la ville de Trèves, une cité romaine qui possède de nombreux vestiges encore bien conservés comme la Porta Nigra, ou encore profiter des nombreux glaciers du centre-ville !

Sophie Auduc & Alexis Vaizand, élèves de première